Côte d’Ivoire, quand l’argent fixe sa propre valeur

Les billets de banque et les pièces de monnaie utilisés en Côte d’Ivoire ont une drôle de manière d’être estimés. En effet, en plus de la valeur qui leur est attribuée par la banque centrale, les utilisateurs les évaluent en fonction de leur état. Ainsi, par exemple, un billet de 2.000 francs peut être estimé à 2000 francs effectifs s’il est flambant neuf, comme se voir attribuer une valeur moindre si son état laisse à désirer. Dans mon pays, la valeur de l’argent se fixe en fonction de son état.

 

Billet-BCEAO

Les marchés, ces mouroirs à billet de banque

Les billets de banque, relativement plus délicat que les pièces de monnaie doivent bénéficier d’une attention toute particulière du fait de leur fragilité. Certains secteurs d’activité ou corps de métiers jouissent de la mauvaise réputation d’affliger d’affreux traitements aux billets de banque. Si vous vous rendez dans les marchés, nos braves dames risquent de vous choquer par leurs manières de les traiter. Ballottées entre marchandage et mouvements constants, la plupart d’entre elles disposent leur argent à des endroits qui restent accessibles et à portée de main. Ce sera donc une banane, ou le bout du pagne noué avec expérience, qui accueillera le butin. Les billets en ressortent pliés, froissés, martyrisés et très amochés. Les billets les moins chanceux finiront par goutter aux gouttes de sang restées accrochées aux doigts d’une vendeuse entre deux prises de monnaie. Que dire du traitement infligé par les vendeurs de charbon, les bouchers… permettons nous d’en limiter là cette liste… Un billet qui porte les stigmates de maltraitance, rafistolé avec un adhésif en l’occurrence, a de très forte chance de ne pas avoir de chance d’être utilisé à sa juste valeur.

Vous avez dit personnalisation ?

Il est nécessaire de se demander pour quelles raisons valables certaines personnes se permettent de « personnaliser » les billets de banque. La raison la plus plausible serait que ces derniers sont insatisfaits de la signature du gouverneur de la banque centrale qu’arborent fièrement ces billets. Ils y porteraient donc la leur pour pouvoir les « retracer ». Là ou le problème se pose, c’est lorsque ce genre de billet vous atterrit entre les mains et que vous devez le faire circuler.

Mille_francs_CFA

Les pièces de monnaie aussi ont leur lot de contraintes

Certaines pièces ont traversé le temps et les générations. Du fait de leur solidité, elles résistent mieux aux affres du temps. Comment pensez vous qu’une pièce de monnaie mise en circulation, depuis 1970 par exemple, puisse se présenter aujourd’hui ? Ces pièces sont alors lisses et les indications gravées par la banque centrale deviennent difficiles à la perception. Dès lors leur circulation peut devenir difficile.

Avec le temps, la monnaie peut perdre sa valeur

Détériorés et Usés par le temps, l’état des billets de banque est à la base de bien de désagréments pour les usagers. Il n’est pas rare de voir des vendeurs refuser des billets que leur proposent un client. Si le billet en votre possession est jugé trop vieillot, vous risquez de ne pouvoir vous en servir que pour orner votre portefeuille. Très frustrant comme situation. Le phénomène fonctionne sur fond d’action qui entraîne une réaction. L’individu qui s’est vu refuser un billet de banque jugé trop chiffonné ou une pièce estimée trop lisse, ferra, à son tour, une sélection très rude de tout argent que l’on lui tendra à l’avenir.

Un problème crée (toujours ?) une activité

Certains individus offrent leur service, bien sur contre une marge bénéficiaire. En effet, en fonction de l’état de dégradation de votre billet, ils vous le rachètent à un prix en deçà de sa véritable valeur. Le service ne s’impose à personne vous diront-ils.
Pourtant les banques remplacent ces billets et ces pièces devenues trop usés . Difficile alors de croire certaines personnes lorsqu’elles affirment que certains établissements financiers leur ont retourné des billets jugés trop vieux.

Une technique originale mais …

Une technique est souvent utilisée par bon nombre de personnes. Elle consiste à s’offrir un service et lorsque vient le moment de payer, sortir sont billet ou sa pièce « à problème ». Ensuite il faut expliquer au vendeur que l’on n’a rien d’autre comme argent à lui proposer en remplacement. La possibilité d’empoignade n’est alors pas à écarter.

Monnaie-Franc-CFA

The following two tabs change content below.
M.C Agnini
M. C. Agnini, c’est ainsi qu’il faudra m’appeler, à l’état civil ce sera Stéphane Tano Agnini. La Côte d’Ivoire est la terre qui m’a vu naître, alors il a été décidé que je sois Ivoirien. Je le suis donc. L’Afrique, oh ce beau continent ! c’est dans cette Afrique que ma chère Côte d’Ivoire a bien voulu élire domicile, quelque part dans sa partie occidentale. Je suis Africain .

One thought on “Côte d’Ivoire, quand l’argent fixe sa propre valeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *