Lyrics Decryptor, « Hors-Série » de Bebi Philip passé au peigne fin !

On le sait, l’auteur-compositeur, arrangeur, Bebi Philip ne sait pas que faire du coupé-décalé. Entre deux singles aux sonorités qui invitent sur la piste de danse, il trouve le temps de poser sur une mélodie qui se laisse écouter d’elle-même. Il revient avec une chanson aux allures de revendication et de mise au point. Avec « Hors-Série », Mister BBP vient simplement renforcer ce qu’il avait déjà laissé entendre à travers « La Vraie Force », à savoir qu’il est le meilleur.

Lyrics Decryptor a pioché 10 phrases percutantes qui font que ce titre plait. Décryptage !

                              Bebi Philip ne sait pas que faire du coupé-décalé

#1/ Mon style de zik est comme ton tout premier amour, te laissera une tache indélébile car je suis un homme habile

D’entrée de jeu, Bebi Philip utilise la métaphore de l’amour pour planter le décor. Une pensée vulgarisée au fil des siècles soutient que le premier amour ne tombe jamais dans l’oubli. De cette manière, la musique de Bebi Philip, une fois qu’elle est écoutée, ne se laisse jamais oublier.

#2/ La musique m’a testé et elle a fini par devenir une de mes fans

Ce n’est pas la musique qui a le pouvoir, c’est plutôt Mister BBP qui le détient. Le pouvoir a changé de main quand la musique a fait l’erreur de le tester.

#3/ Je ne suis pas allé vers elle, mais c’est plutôt la zik qui m’a fait la cour

On reste dans la métaphore de l’amour… Mais ne vous y trompez pas, car c’est la musique qui a courtisé l’artiste. Normal qu’elle lui réussisse autant !

#4/ Mon style de zik est visuel…

La musique est faite pour être écoutée. En transposant sa musique dans un autre registre, celui du visuel, devrait-on comprendre par là qu’elle ne passe pas inaperçue ? Ce n’est pas Bebi qui dira le contraire.

#5/ … et visible depuis le ciel et ce n’est pas du virtuel

Le tout n’est pas d’être seulement visible, mais surtout de l’être de très loin. Et pour y arriver, il faut se démarquer de la concurrence avec une touche d’originalité : le réel (non virtuel). Bebi ferait-il référence à l’auto-tune de plus en plus utilisé dans l’industrie du disque ? La répétition du son « vi » (VIsuel – VIsible – VIrtuel) passe finalement un message : la musique de Bebi prend VIe.

#6/ Toi l’artiste qui me dénigre sur la place publique

Sans citer de nom, ces artistes se reconnaîtront certainement. Mais plus loin, ce message renforce la position de Bebi, si l’on se tient à sa référence dans le titre « la vraie force » : « On ne lapide que l’arbre qui porte des fruits, alors il faut les comprendre ». Si l’on le dénigre, c’est donc parce-que son talent est remarqué.

#7 / …Pourtant dans les coulisses, tu pleurniches pour avoir mon doigté magique

A ce niveau, c’est plus qu’une divulgation de secret de polichinelle (?). Le public ne doit donc pas se fier aux apparences et attitudes de certains artistes qui retournent rapidement leurs vestes en coulisse.

#8/ Mister BBP, le seul et unique fabricant de numéro 1, je bosse avec qui je veux, comme je veux, mais surtout quand je le veux

Il aurait pu se limiter à répéter qu’il est le numéro 1, mais ici, le SEUL a fonction « d’exclusivité ». Bebi persiste et signe, il n’y a que lui qui fait les numéros 1. A ce titre, c’est lui qui décide de qui doit bosser avec lui, mais aussi des conditions dans lesquelles il doit bosser. D’ailleurs, il semble accorder une attention particulière au « quand »… il fait la pluie et le beau temps. En somme, il a les mains vraiment libres.

#9/ J’entends dire Kôrô Bebi tu n’es pas dans tous les points chauds de la ville, pourtant ma musique est plus présente que ceux qui les fréquentent

Il percute sur ce coup ! Le fait que l’on dise de lui qu’il n’est pas dans tous les points chauds de la ville ne semble pas le déranger du tout. Cependant, il ne dit pas si cela est avéré. Peu lui importe, puisque même quand lui n’y est pas physiquement, sa musique l’est. Sa musique le représente donc. N’a-t-il pas signifié plus haut qu’elle n’est pas virtuelle ?

De plus, Bebi Philip est un arrangeur très prolifique. Le fait que la musique d’un artiste qui a subi l’assaut de son « doigté magique » retentisse quelque part, il y est encore. Alors, comment sa musique ne serait pas plus présente que ceux qui fréquentent ces endroits ? En tout cas, il a les arguments pour soutenir sa « grande gueule ».

#10/ Bébi Philip est là juste pour vous donner la joie, du bonheur et faire de vous des personnes heureuses

Que demander de plus ? Avec ce titre, Bebi Philip (re) vient mettre les pendules à l’heure et revendiquer le titre qui lui revient et auquel il tient tant : fabricant de numéros 1. La sortie de ce titre, quelques semaines après les Awards du coupé décalé, ne serait pas le simple fait du hasard.

Avec un texte bien élaboré et des piques bien ficelées, bebi Philippe laisse son emprunte dans un mouvement ou les clashs deviennent la monnaie de fabrique. Sans jamais nommer qui que ce soit, il réussit à poser des punchlines qui piquent, aux allures de celles du « Rap Game ». On ne peut qu’aimer.

Hors-Série de Bebi Philip, validé par MC Agnini ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *