L’humanité a foutu le camp de nos sociétés

Entre l’espèce humaine et l’espèce animale, il y a un élément fondamental qui marque la différence. Les animaux agissent par instinct, aussi réfléchies que certaines de leurs actions puissent sembler être. Les humains par contre ont la faculté de peser le pour et le contre, avant de prendre des décisions, tout simplement parce qu’ils sont doués de raison.

Abidjan et son transport low-cost à prix d’or : « le bus de la SOTRA »

Se déplacer à Abidjan est un véritable casse-tête. Le souci n’est pas de ne pas parvenir à trouver facilement son chemin, mais plutôt le moyen de locomotion adéquat. Citée cosmopolite, la ville connait à l’instar des grandes capitales, une démographie galopante. Les transports en commun sont alors très prisés pour…

Un Africain qui meurt, ce n’est pas le monde qui brûle

Ces derniers jours, nul n’a pu rester indifférent devant la vague d’émotion qu’a soulevé l’attentat contre Charlie Hebdo. Au nord comme au sud, nombreux sont ceux qui ont été indignés par ces exécutions. L’évènement relayé par les médias dits internationaux a drainé beaucoup d’audience.

Des vœux pour 2015 oui, mais quel est l’essentiel ?

Dans seulement quelques heures, les rideaux retomberont et avec eux les lampions s’éteindront sur la scène de théâtre qu’aura constitué cette année 2014. Personnellement ou en collectivité, des bilans seront faits sur les évènements qui auront marqué ces 12 longs mois. Si pour certains ce fut une année extraordinaire, pour…

Côte d’Ivoire, quand l’argent fixe sa propre valeur

Les billets de banque et les pièces de monnaie utilisés en Côte d’Ivoire ont une drôle de manière d’être estimés. En effet, en plus de la valeur qui leur est attribuée par la banque centrale, les utilisateurs les évaluent en fonction de leur état. Ainsi, par exemple, un billet de…

Abidjan : incursion dans une ville aux multiples facettes (2)

Fierté de la ville d’Abidjan, le Plateau est le Manhattan local. Avec ses gratte-ciels, ses hôtels de haut standing et ses restaurants feutrés, c’est le cadre rêvé pour tout technocrate désireux d’avoir, ou d’appliquer les bonnes habitudes dignes de l’Occident.