M.C One Vs Kiff No Beat : La guerre des #CivPunchlines est déclarée ! (Partie 1)

C’est par pur hasard que je suis tombé sur une vidéo dans laquelle un adolescent se donnait à cœur joie à un exercice très atypique. Il posait son flow* sur une instru*, dans un studio d’enregistrement. Tout de suite je n’ai pas trouvé sa « prestation » particulière, jusqu’à ce qu’il se mette à aligner des punchlines coup sur coup. J’étais alors scotché !

Plus tard, je découvrais que ce jeune rappeur se nomme M.C One, le poulain de DJ Kedjevara. Et le bout de musique que je venais d’entendre, n’était rien d’autre que le teaser de son prochain single « Opi onaka faikoi » (Que veux-tu qu’on en fasse ?). C’est donc impatiemment que j’attendais la sortie de ce single bourré de punchlines made in Côte d’Ivoire (#CivPunhcline). Après écoute, je découvre que le jeune rappeur n’y est pas allé de main morte dans ses paroles. Nul besoin d’avoir une capacité d’analyse extraordinaire, pour se rendre compte qu’il clash directement le groupe de Hip-Pop qui n’est plus à présenter : Kiff No Beat. Effet de mode ou gros coup de communication, toujours est-il que le bambin du rap game ivoirien aura sa réplique à la sauce KI2F.

Le ton ayant été donné par M.C One, le groupe de 5 rappeurs s’en donne à cœur joie et balance un clash-réponse bien calibré et dosé comme ils savent le faire, sur le titre « Eh Allah ». Dans cet article, je commenterai donc dix punchlines prises dans chaque titre – les mieux élaborées selon moi – pour vous donner un avis sur le titre le plus percutant. Alors on se lance.

MC One

De façon générale, M.C One utilise beaucoup les images et les comparaisons comme c’est le cas dans la construction de bon nombre de punchlines. Là où sa force se fait découvrir, c’est surtout dans l’usage des double-sens. Il ne s’en lasse jamais, et à un moment ça devient trop évident, simple de capter le message. Néanmoins, il fait l’effort de ne pas verser dans l’injure en utilisant des voies détournées et surtout en misant sur une petite dose d’humour qui ne passe pas inaperçue. Place au décryptage.

  • 1- Depuis que je suis dans le game, tous les rappeurs sont embrouillés, faudra qu’on éteigne la lumière comme ça ces M.C pourront sortir les briquets

Le M.C commence fort en plantant le décor. Il annonce d’abord que sa présence dans le rap game dérange tout le monde, au point de causer des embrouilles. Et vu que Kiff No Beat veut allumer les briquets, il faut bien qu’on leur donne une bonne raison de le faire. Cette punchline prend tout son sens au regard du fait que « sortez les briquets » est bien un titre du groupe.

  • 2 – C’est plus des rappeurs c’est des commerçants. Ils sont à la recherche de publicité, je les ai vu au grand marché d’Adjamé en train de crier « approchez ! regardez ! »

Rappeur-commerçant = musique commerciale ! Lourd ! M.C One critiquerait-il la collaboration de Kiff No Beat avec Arafat DJ (Approchez regardez) ? En tout cas tout porte à croire qu’il compare cela à la recherche du buzz par tous les moyens !

  • 3- J’ai doublé les pronostics comme Donald Trump aux élections américaines

M.C One utilise ici une comparaison. En s’assimilant à Donald Trump, il laisse entendre que le niveau qu’il a atteint aujourd’hui, personne ne l’en croyait capable. De plus, il vogue sur l’actualité, Trump est bien l’homme le plus puissant du monde non ? Que demander de plus ?

  • 4-  La pauvreté touche même les animaux, viens en ville, tu trouveras des poulets piqués

Un peu plus technique cette CivPunchline ! Double sens en ligne de mire. Être « piqué » signifie avoir des difficultés financières. Le « Poulet piqué » lui est un met très prisé. Ainsi, en ville on trouve des poulets piquets (comestibles), qui justifient que les animaux peuvent être pauvres. Petit gymnastique.

  • 5- Quand je marche dans la rue j’ai les mains en l’air, les MC croient que je me rends mais ils se trompent, c’est parce que dans la vie il ne faut jamais baisser les bras

« Main en l’air », « Se rendre », « Baisser les bras » = tout est là, dans le double sens avec « baisser les bras ».

  • 6-  Si tu es un artiste en herbe on va appeler petit Denis comme ça il va te fumer

A ce niveau, il faut faire attention. Cette punchline peut être comprise de deux manières, sinon plus :

1er : Petit Denis étant un artiste confirmé et pétri de talent, si un artiste débutant entre en comparaison avec lui, il se fera battre copieusement.

2eme : « Petit Denis » a eu plusieurs démêlés avec la justice pour des histoires de drogue. « Herbe » ici fait donc allusion à cette substance proscrite par la loi. Petit Denis fumera donc de l’herbe tout simplement

  • 7- Tellement ils veulent mousser, ils sont allés à Boss Playa pour chercher Muss

Muss (membre du groupe ivoirien MAM), c’est l’un des patrons de la maison de Production Boss Playa. M.C One fait le rapprochement entre vouloir « mousser », qui signifie cartonner, et signer chez Boss Playa. Question de sens… ça reste un peu ambiguë, d’autant plus que le groupe n’a pas signé chez Boss Playa. Serait-il en train d’insinuer qu’ils ont essayé de le faire sans réussir ? Mais la puissance de cette phrase réside dans l’orthographe de « Muss » et non « Mousse ».

  • 8- Ils ont commencé à m’appeler l’indien parce-que je suis arrivé en flèche

Double sens et métaphore : arriver en flèche – Indien.

  • 9- Je suis le plus grand de tous ces rappeurs donc c’est normal qu’ils fassent des coups bas

Même logique : Grand – Coups-bas. Ici, il fait en même temps ressortir le fait qu’il est le meilleur de tous. Il a l’ego démesuré d’un rappeur tout simplement.

  • 10- Les garçons sont des grands mangeurs de placali*, quand ils voient une fille ils courent après son Kplo*

« Les garçons sont des grands mangeurs de placali », jusqu’ici tout va bien. On s’attend à tout, sauf à une telle sortie, quand M.C One nous ramène dans un tout autre univers : « courir après son kplo » signifie ici la désirer sexuellement. Sans toutefois omettre le fait que le placali se mange avec le Kplo. Tout est dans l’ordre des idées.

 Meilleure punchline

« La pauvreté touche même les animaux, viens en ville, tu trouveras des poulets piqués »

Lexique :

  • Flow : Rythme avec lequel on aborde les syllabes
  • Instru : Instrumental
  • Punchline : Phrase choc, forte, percutante
  • Clasher : S’en prendre à quelqu’un dans une chanson
  • Placali : Mets ivoirien à base de manioc
  • Kplo : Peau d’animal très dur, comestible après cuisson / Vulgairement sexe féminin

Lire la deuxième partie 

Ci-dessous « Opi Onaka Faikoi » de MC One

 

One thought on “M.C One Vs Kiff No Beat : La guerre des #CivPunchlines est déclarée ! (Partie 1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *